Guy COLIN , Président de l’Assemblée Spéciale

IL PRESIDE L’ASSEMBLEE SPECIALE

Guy Colin

Guy Colin, maire de Brélès (commune de 900 habitants entre Porspoder et Ploudalmézeau) est devenu depuis le 18 juin 2014 le Président de l’Assemblée spéciale de Sotraval. Vice-Président de la Communauté de communes du Pays d’Iroise, il en est le représentant au Conseil d’administration de Sotraval. Homme de terrain, agriculteur de profession, il prend ses nouvelles fonctions au sérieux et est déjà l’initiateur d’une démarche très appréciée : la visite, le 28 aôut 2014, de l’ensemble des sites de Sotraval par les membres de l’assemblée spéciale et par les nouveaux élus du CA. Rencontre avec un homme qui a le goût du travail (bien fait) en équipe.              

 

Votre parcours ne ment pas. Seriez-vous un élu passionné par la gestion des déchets sur le territoire ?

“C’est certain, le sujet m’intéresse ! C’est complexe mais passionnant et concret. Cela impacte la vie de tout le monde, tous les jours. On travaille aussi pour les générations futures. J’ai accepté le poste de président de l’assemblée spéciale pour poursuivre mon engagement et participer à la mise en œuvre des différents projets de Sotraval. Je représente aussi le Pays d’Iroise au Symeed : le Syndicat mixte d’étude pour l’élimination des déchets, du Conseil général du Finistère. Ces différentes responsabilités me permettent d’avoir une vision à la fois locale et territoriale de la problématique de la gestion des déchets. Il me parait nécessaire de développer les outils de prévention, de réaliser des prospectives pour l’avenir et de participer àl’organisation de l’ensemble des outils de traitement. Toutes ces actions prennent du temps et me paraissent essentielles.”
 
Avant la rentrée, avec les membres de l’Assemblée spéciale et les nouveaux élus du CA, vous avez souhaité visiter l’ensemble des sites de Sotraval. Pour quelle(s) raison(s) était-ce important ?
 
“Visiter et connaitre les différents sites de Sotraval est indispensable pour une bonne compréhension. Notre responsabilité d’élus est de faire de la pédagogie auprès de nos administrés pour leur expliquer les bons gestes du tri qui ont un impact direct sur le coût de la redevance payée par les citoyens. Travailler ensemble et s’inspirer des bonnes pratiques des
autres communautés de communes est quelque chose que j’aime aussi pratiquer dans mon quotidien !”
 
Vous êtes très pris, très présent, avec différentes délégations. Comment fait-on pour tout menerde front et particulièrement la mission pour laquelle vous avez été élu à Sotraval ?
 
“Une bonne organisation est primordiale et il est indispensable de ne pas travailler seul. C’est ce qui est passionnant. C’est l’exemple de TriGlaz. Les élus des communautés de communes du Nord Finistère ainsi que ceux de Brest métropole sont parvenus à se rassembler pour porter ce projet. L’intérêt général a d’abord primé. L’objectif de ce projet est de réaliser des économies pour tous. Tout cela n’aurait pas été possible sans le travail collectif préalable.”
 
Des envies, des projets pour l’Assemblée spéciale ?
 
“La mise en place du parcours pédagogique de TriGlaz permettra à la population de mieux appréhender les bons gestes du tri. Avec les autres élus, nous allons également étudier les autres solutions, dans différents domaines, pour le traitement des déchets et la production d’énergies renouvelables”